Du Domaine De La Sarronnaise

Du Domaine De La Sarronnaise Russkiy Toy (Petit Chien Russe)

Russkiy Toy (Petit Chien Russe)

D' ou viennent certains chiens vendus en Animalerie ?? ??

D' ou viennent certains chiens vendus en Animalerie ?? ??

http://protectionanimale.tripod.com/usines.htm




Usines à chiots: pas un cadeau!

Par Lise Bergeron

Mise en ligne : 02 décembre 2010

Les usines à chiots imposent aux animaux un cycle infernal de reproduction dans des conditions souvent déplorables. Voici des conseils pour les reconnaître, les éviter et les dénoncer!

Photo: iStockphoto

Saviez-vous que, derrière le chiot qui agite joyeusement la queue à l’animalerie ou qui vous fait les yeux doux sur un site de petites annonces, il y a souvent des conditions d’élevage horrifiantes?

En effet, les saisies de la SPCA nous le rappellent régulièrement, les usines à chiots fleurissent au Québec. Et les «éleveurs» ont trouvé une nouvelle vitrine pour écouler leur «marchandise»: les sites d’annonces gratuites sur Internet.

Malgré son code de conduite à l’intention des vendeurs et ses conseils d’achat aux consommateurs, un site comme Kijiji reste un endroit de prédilection pour les vendeurs, qui en profitent pour afficher de mignonnes photos de chiots bien propres et sagement installés sur le canapé du salon.

Acheter le trouble
Ce qu’on ne voit pas, cependant, ce sont les conditions dans lesquelles l’animal a été élevé: femelles en chaleur laissées sans surveillance et assaillies par plusieurs mâles pendant des jours, chiens cloîtrés dans des cages insalubres ou attachés à une chaîne toute la journée, animaux qui ne disposent pas d’eau ou de nourriture en quantité suffisante, etc.

En plus de faire souffrir les animaux, les propriétaires d’usines à chiots n’ont aucun égard pour la qualité de leurs «produits». Vous risquez donc de vous retrouver avec un chien malade, taré génétiquement ou qui développera de sérieux troubles de comportement.

En autorisant la vente d’animaux de compagnie, les sites d’annonces gratuites fournissent malheureusement une place de choix aux éleveurs peu scrupuleux. Un autre site populaire, Craigslist, quant à lui, ferme la porte à ce marché en interdisant la vente d’animaux. Mais il offre quand même la possibilité de donner un animal, qui risque ainsi d’aboutir entre de mauvaises mains, c’est-à-dire être utilisé pour la reproduction ou vendu à des laboratoires de recherche. 

Que faire?


Dénoncez les pratiques douteuses

  • Vous soupçonnez votre voisin ou votre animalerie de garder des animaux dans des conditions douteuses? Remplissez un formulaire de plainte en ligne sur le site d’Anima-Québec. Anima-Québecest mandaté par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) pour traiter toute plainte relative à la sécurité et au bien-être des chiens et des chats dans la province. Il publie notamment sur son site Web la liste des éleveurs fautifs.
  • L’animal que vous avez acheté tombe malade ou meurt peu après son arrivée chez vous? On refuse de vous rembourser? Consultez l’Office de la protection du consommateur.
  • Vous êtes témoin d’actes de cruauté envers un animal? Contactez votre SPCA locale ou le corps policier de votre région.